ARTICLE

Femmes et hommes atteints de cancer, le coaching peut faire beaucoup pour vous

PARCOURS

Les risques associés au cancer

Le cancer peut constituer un traumatisme physique, psychologique, social et même sociétal dont vous faites tous les jours d’expérience lors de l’annonce de la maladie, de la rémission voire de la rechute.

Au-delà de la prise en soin du corps, les nombreux échanges que j’ai pu avoir avec vous en tant que coach m’ont convaincue qu’il est nécessaire de prendre soin de votre développement personnel dans tout ce qu’il peut avoir de puissant dans la lutte contre la maladie, bien sûr, et aussi contre le risque d’isolement ou de néantisation sociale et professionnelle.

Savez-vous qu’il existe une valeur ajoutée au coaching ?

La stratégie que vous allez élaborer pendant votre processus de coaching est un apprentissage pérenne. Et cet apprentissage peut vous permettre de répondre chaque jour nouveau à la question « quels sont les contours de la nouvelle vie que je construis, avec le cancer ? que vais-je mettre dans cette vie qui soit essentiel pour moi ? »
C’est la question de revisiter, de ré-apprivoiser votre vision du monde et votre rapport à celui-ci pour continuer d’exister dans votre vie professionnelle et personnelle. Le coaching permet d’évaluer et de créer un système qui prend en compte les nouveautés tout autant que les fondements de votre histoire et de votre identité.

Les séances et les résultats que j’ai obtenus montrent bien à quel point il est important de faire un tri qui respecte votre environnement et l’équilibre que vous avez lié avec lui d’une part, et qui respecte et protège l’intégrité de votre personne et de votre identité d’autre part.
Souvent il s’agit de réfléchir à qui on est devenu “avec” le cancer. Qui on va pouvoir être, qui on a été, qu’est-ce qui nous a fait avancer jusque là et vers quoi on a envie d’avancer à présent.

Je peux vous parler, parce qu’elle m’y a autorisée, de cette femme qui a passé de longs mois dans ce qu’elle appelait une « vie vide de sens » suite à un 2 cancers simultanés aujourd’hui traités chirurgicalement et en rémission. En parlant avec son mari, elle a décidé de se mobiliser pour sortir de là parce qu’elle ne voulait pas laisser cette image d’elle à ses petits-enfants. Une amie lui parle à ce moment là de la plateforme : Appel, discussion, explication de ce qu’est le coaching, demande formulée, démarrage d’un processus de coaching de 3 séances qui abouti sur l’organisation d’un voyage avec ses petits-enfants d’ici l’été.

Ou cet autre histoire : une femme téléphone à la plateforme sans être sûre que c’est d’un coaching dont elle a besoin. Elle identifie qu’elle traverse certaines difficultés qui se sont accentuées avec la maladie : elle trouve sa vie encore plus vide qu’avant.
L’isolement affectif et social sont ce qui lui pèse, et elle ne veut pas être cette femme ni cette mère pour ses enfants.
Elle détermine un objectif : avoir une vie sociale et fabriquer des moments de partage avec eux.
Un obstacle est là, toutefois : elle manque d’énergie, même si c’est irrégulier et qu’elle se sent vraiment mieux maintenant. Un processus de 6 séances commence.
Elle a décidé, pour atteindre son objectif, d’agir sur les 2 pans à la fois : elle va proposer d’animer des ateliers créatifs à la directrice pour l’an prochain et elle s’engage dans la gestion de la bibliothèque de l’école de ses enfants, une fois par semaine.

Ou encore cette femme qui me dit qu’elle ne veut pas être “juste une femme qui a le cancer du sein, et métastasé en plus”. Pour ça, elle pense qu’elle doit reprendre le contrôle de quelque chose dans sa vie, n’importe quoi. Tout fiche le camp et elle a l’impression que son corps prend toute la place : “on ne parle que de ça, on sort de la maison pour ça, on attend les rendez-vous, les résultats, les soins, les traitements, on attend les annonces …”
Cette séance de coaching lui a permis de revaloriser tout ce qu’elle est vraiment d’autre que ce corps et grâce à ce corps, tout ce qu’elle fait déjà en tant que femme et surtout en tant que personne pour elle-même. Son premier petit pas décidé pour après la séance était l’achat d’un livre pour elle.

La vie “avec”

En cette journée mondiale de lutte contre le cancer, je me devais de parler de la vie “avec”.
“Avec”pour vous patientes, et vivre “avec” pour vos proches : compagne ou compagnon, enfants, parents, soeurs et frères, ami.es et collègues. Ils sont discrets et ne savent pas souvent qu’eux aussi ont le droit à être accompagnés, “avec” vous.

Soigner, prévenir et diagnostiquer le cancer, c’est indispensable et le travail qui est fait est fantastique. Merci à tous les acteurs : organisations, associations, bénévoles et professionnels tous confondus.

Ne nous abstenons pas de penser et d’agir aussi sur la vie “avec”, parce que vivre avec le cancer, c’est une question sociale.

INFOS

Coaching gratuit pour les patientes et leurs proches vivant avec un cancer du sein métastatique

Comme tout coaching, le client est protégé par un contrat qui encadre les règles de confidentialité de façon stricte et claire. Tout ce qui est dit en entretien est totalement confidentiel et n’a pas vocation à être publié, sauf accord express de la part des deux parties.

FAUT-IL CHOISIR ?

Choix #1
Coaching gratuit, de 1, 3 ou 6 séances

Choix #2
Soutien et suivi juridique avec Juris Santé

Selon vos besoins, vous pouvez bénéficier des deux, parce que les deux options sont en réalité très complémentaires.

HORAIRES

Plateforme téléphonique
Lundi au vendredi de 8h à 20h

En partenariat avec le réseau BOOST et Juris Santé.

Avec le soutien institutionnel du laboratoire Lilly.

Si vous souhaitez témoigner, n’hésitez pas à laisser votre message ici

CONTACT